Trone de Fer: La Guerre des 10 Rois !!!

Mois 6 et 7 - Lady Janice mélancolique...

Aller en bas

Mois 6 et 7 - Lady Janice mélancolique...

Message  lekidnesta le Mer 26 Sep - 2:30

Mois 6/298
Ser Jon est sur le départ pour se rendre à Hautjardin et exposer à nos suzerains les dernières découvertes concernant l'enlèvement de Lucifer.
C'est alors que Jules entre en pleurant pour m'annoncer que ce dernier lui a demandé de préparer ses affaires pour le suivre, je lui explique qu'en tant que futur chevalier, il lui faut accomplir son écuyage et que c'est Ser Garlan Tyrell qui s'en occupera.
Rien n'y fait, Jules me reproche de briser ma promesse que rien ne nous séparera jamais et quitte la pièce en colère.
Je demande à voir Ser Jon pour que nous nous expliquions sur le sujet et je décide de lui confier une lettre pour Dame Olenna, en effet, même si l'honneur donné par la famille Tyrell de confier mon fils à Ser Harlan, mon premier choix était mon ami Ser Walton pour son écuyage.
Ser Jon en appelle alors à ma loyauté et à ma raison, et je finis par me résoudre à suivre les volontés de mes suzerains...
Il me questionne alors sur les motivations de mon prochain mariage, notamment sur sa précipitation, je lui explique qu'il me serait insupportable de revoir défiler des prétendants après ce qui est arrivé à Lucifer.
Cependant, je sens bien qu'il n'est pas dupe, et son regard dirigé vers mon ventre me le confirme.
Toutefois, après quelques négociations, Ser Jon consent à n'emmener Jules qu'après le mariage.
Je n'ai plus qu'à m'atteler aux préparatifs...

La veille du mariage, mon père, mon frère Ethan et ma soeur Anaïs arrivent.
Mon père ne comprend pas mes raisons de faire un mariage précipité et surtout sans amour, il pense que je peux à nouveau être heureuse...
Je décide de lui avouer ma grossesse et l'identité du père de mon enfant.
Il ne peut le prendre plus mal, il me gifle et quitte le château, tempêtant que je ne suis désormais plus sa fille...
Voyant notre père partir en colère, Ethan vient me trouver, je lui fait les mêmes révélations, il est choqué mais décide de me soutenir dans ma décision; il me déconseille de m'en ouvrir à Anaïs cependant...

Le jour du mariage arrive enfin, et commence assez mal avec Lord Jared qui ne cesse de casser du sucre dans le dos de son oncle et de son idée d'alliance avec les Iles Boucliers et qui me reproche mon comportement et mes initiatives, notamment l'emprisonnement de Lord Ashford et les histoires avec Soros.
Je lui rappelle alors fermement que ces histoires ont été démenties publiquement et désavouées lors du procès et qu'en mon domaine ma volonté fait loi.
Comment ose-t-il me parler ainsi? Ce blanc-bec à peine sorti des jupes de sa mère??
Je souligne d'ailleurs que son épouse Jalane a bien fort peu de manière, je n'en dis rien mais n'en pense pas moins...

Ser Walton m'apprend que Dame Eloys est enceinte, enfin une nouvelle réjouissante lors de cette parodie de mariage...

Lord Tygor tente alors une approche, il essaie de me raisonner, de me pousser à nouveau vers lui et y parvient presque.
Mais je décide de camper sur mes positions et, sur les conseils d'Ethan, de l'éviter.

Le Septon Ressel célèbre officiellement l'union devant les Sept, même si je fais bonne figure, le dépit de Justin Serry est palpable...

Il s'ensuit alors le banquet et la présentation des cadeaux.
Certains présents me font d'ailleurs rire jaune: une robe de dentelle noire offerte par Ser Carillon Orme et une composition florale spectaculaire "A la Dame des épines" offerte par Lord Ashford...
Certains ont les sangs très échauffés lors du banquet, notamment Jonas qui a des gestes déplacés envers ma soeur Anaïs qui hurle au scandale.
Il est évacué de la soirée.
Lord Tygor choisit ce moment pour déclamer un nouveau poème qui me met bien dans l'embarras...
Mais c'est au moment du dessert qu'un drame survient: Lord Jared porte une coupe de la cuvée spéciale Castellane à ses lèvres et clame qu'il ne reconnaît pas là son vin.
Sous mes yeux horrifiés, il porte les mains à son cou et commence à se tordre de douleur, s'ensuit alors une réaction en chaîne, de nombreux autres invités commencent à ressentir les mêmes symptômes dont ma soeur, mon frère et mon mari...
Epouvantée, je retire son verre des mains de Jules et fais libérer mon Mestre, la nuit va être longue...

Ser Walton et Ser Jon ont enquêté toute la nuit et remonté une piste jusqu'à un serviteur qui a été retrouvé assassiné ainsi que sa famille.
Un signe distinctif est évoqué: un tatouage représentant un serpent ailé vert.
Cela me rappelle une histoire que Lindal avait racontée, il avait vu ce fameux tatouage à Ghevden, port du domaine Crakehall.
Etrange, tout de même, que Lord Harald Lowther nous ait annoncé un peu plus tôt son prochain mariage avec Aleane Crakehall...

S'ensuit un visiteur inattendu en la personne de Ser Edwyd Fossoway, qui avait quitté le Bief un long moment et qui revient spécialement pour s'entretenir avec Lord Tygor.
En bon chevalier, il me propose ses services...
Au gré des discussions qui suivent, nous remontons petit à petit le scandale évoqué par Lucifer, scandale que Ser Edwyd avait jusqu'à présent juré de taire et ne pouvant plus en supporter le poids, décide de nous le révéler devant l'obstination de Lord Tygor au mutisme sur le sujet.
Il veut même quitter le domaine, mais je le fais arrêter.
Ser Edwyd me demande l'autorisation d'employer des moyens plus poussés pour obtenir ses aveux, j'hésite et finis par y consentir; Ser Jon assiste à l'interrogatoire et au retour des deux hommes, nous entendons un récit à glacer les sangs:

La contrebande était le fait de la famille Chester depuis le début, c'était Clara Chester qui en était l'instigatrice.
Clara Chester, elle-même abusée sexuellement par son père Lord Moribald et qui en était devenue folle.
Ser Edwyd l'apprenant, il défia Lord Moribald en duel, il faillit y laisser la vie mais finit par le tuer.
Quant à Ser Thibaut, l'ancien fiancé de ma soeur, il préféra se pendre que d'assumer la honte de cette révélation.
Lord Tygor, les Lord des Iles Boucliers et Lord Tristifer (!) décidèrent de manipuler et d'embellir l'histoire: ainsi naquit le mensonge de la Geste des Héros, glorifiant la mémoire de Lord Moribald; Ser Edwyd, ne pouvant plus porter cette abomination, est donc venu trouver Lord Tygor pour lui faire avouer enfin la vérité.
Mais c'est la suite de ces révélations qui me fait voir rouge et provoque ma rage et ma tristesse: Lord Tygor et son oncle Duram Chester ont commandité l'attaque du bateau de mon cher Lucifer et l'empoisonnement des invités à mon mariage !!!
Tandis que je bous de colère et de chagrin, Lord Jared choisit de venir me menacer et me promet le pire s'il arrive quoi que ce soit à sa femme, victime de l'empoisonnement.
Je parviens malgré tout à me contenir mais me jure intérieurement que ça ne se passera pas comme ça, il faut que ce comportement cesse, pour qui se prend-il?

Après une nuit affreuse, je viens trouver Mestre Corbin pour faire le point sur les empoisonnés: Ethan, Anaïs, Justin, Lady Jalane et Lord Guthor Grimm ne sont toujours pas remis et je crains le pire...
Je m'en ouvre à Ser Walton et au Gouverneur, ce dernier nous demande de nous en remettre aux Sept et de ne pas perdre espoir...
Ser Thomas Varner vient me trouver pour me faire part de ses inquiétudes concernant l'emprisonnement de Lord Tygor, le considérant comme un casus belli; étant lui même responsable d'une partie de l'ancien domaine Uffering, il craint pour ses relations avec ses voisins de la cote. Il me parle également du projet avorté que son père avait de me demander ma main, avec un peu de regret d'ailleurs...
Les invités commencent à quitter le domaine, seul les empoisonnés et leurs proches restent désormais...

Ser Walton, s'inquiètant de la réaction de Duram Chester suite à l'incarcération de Lord Tygor, me presse de réagir dès maintenant en allant les attaquer par voie maritime, mais Ser Jon s'en mêle et nous intime fermement de n'en rien faire.
Après le départ de Ser Jon, Ser Edwyd vient nous trouver Ser Walton et moi.
Décidément, cet homme s'y entend lorsqu'il s'agit de pousser les autres dans leurs derniers retranchements.
Ivre de colère, je décide d'aller voir Lord Tygor pour lui expliquer ma façon de penser, ce dernier tente encore de m'amadouer mais cette fois rien n'y fait, comment ose-t-il me parler d'amour éternel et pur alors qu'il se sait parfaitement être à l'origine de mon malheur???
Je perds mon sang-froid et le gifle à la volée de toutes mes forces avant de tourner les talons.
Il me menace des représailles de son oncle, mais je n'en ai cure...

Nous sommes attaqués à l'aube par la flotte Chester, pris par surprise, nous perdons le port et le bourg semble être promis au même destin funeste.
Cependant, malgré l'effet de surprise initial, les forces sont équilibrées, pourtant nous décidons de nous retrancher au château et d'accueillir les réfugiés.
Ser Edwyd, quant à lui a disparu, parti plus tôt au bourg, nous n'avons aucune nouvelle depuis lors.
Un messager se présente au château avec une missive à mon intention.
Ce chien de Duram Chester détient mon père et me propose de l'échanger contre Lord Tygor.
Malgré les protestations du conseil de guerre, je refuse de risquer la vie de mon père et accède aux termes de l'échange...
Mestre Corbin fait partir des corbeaux pour dépêcher nos alliés mais ceux-ci sont abattus en plein vol par les archers Chester, nous sommes désormais seuls face à la menace...
L'échange est planifié pour la fin de journée et alors que Lord Tygor se dirige vers les forces Chester, il est abattu par un archer étranger depuis le château.
Cette ordure de Duram nous a bien manipulés, en infiltrant un traître chargé de tuer son neveu parmi nos forces, le conflit prend maintenant une tournure politique.
Malgré le chaos ambiant, nous parvenons à récupérer mon père.
Mestre Corbin me prend alors à part pour m'annoncer la mort de Jalane Castellane.
Je prends sur moi la responsabilité de l'annoncer à Lord Jared, escortée par Jonas qui ne quitte pas mon sillage désormais.
Lord Jared devient comme fou et tente de m'étrangler, je ne dois la vie qu'à Jonas qui le frappe du plat de son épée.
Encore sous choc, je décide d'aller parler à mon père, je ne peux supporter la tournure qu'a prise notre dernière entrevue...
Il m'avoue n'être jamais parti et me pardonne; je lui parle alors de la situation d'Ethan et d'Anais, il nous faut rester unis devant l'adversité...
Il m'annonce alors avoir surpris une conversation lors de sa captivité: les forces Chester attendent des renforts.
Je demande une entrevue au Gouverneur pour lui en parler et recommande que le Septon Ressel aille voir Lord Jared : il me paraît essentiel qu'il se rende auprès de lui après la mort de sa femme.
Je n'en veux pas à Lord Jared de m'avoir agressée, après tout il n'était pas lui même, c'est alors que le Gouverneur me fait prendre conscience que Jalane était sûrement enceinte et cela expliquerait la réaction de Lord Jared; l'injustice de cette situation m'apparaît alors dans toute son horreur...
Le conseil de guerre décide d'organiser une diversion pour permettre le départ de quatre coursiers mandatés pour chercher de l'aide.

Mois 7/298
Une heure avant l'aube, la sortie est lancée avec succés, trois coursiers sur quatre ont réussi leur mission.
Cependant, Mestre Corbin a de bien sombres nouvelles, Lord Guthor Grimm est mort emporté par le poison, comme s'il avait renoncé à se battre.
Le désepoir se fait ressentir un peu plus, et Mestre Corbin me demande l'autorisation de tester un contre-poison sur des mourants.
Bien que jouer avec la vie humaine me fasse horreur, il me faut consentir à ce sacrifice pour le bien commun...
Ser Edwyd revient à la nuit tombée, il s'était infiltré sur le bâteau Rowan pour faire partir le corbeau d'urgence avec une demande de secours.
Nous passons une bonne partie de la soirée à discuter, Ser Walton, Ser Edwyd et moi sur des sujets tels que la loyauté et la chevalerie, et Ser Edwyd nous annonce sa volonté de restaurer un ordre disparu: l'ordre de la Main Verte.
Je dois avouer que même si les méthodes et le franc-parler de Ser Edwyd sont un peu brusques par moment, il s'avère être un jeune homme intéressant bien que déstabilisant...

La journée suivante est éprouvante, les renforts Hewett sont en vue et des machines de guerre en construction, le moral s'en fait ressentir.
Je fais au mieux pour rassurer et motiver mes gens, mais je sens bien que l'humeur n'y est pas...

Nous résistons au mieux mais les renforts n'arrivent toujours pas, le Gouverneur décide de préparer un abri d'urgence pour ma famille proche au cas où le pire se produirait, il me faut désormais déterminer quelles seront les neuf personnes qui m'y accompagneront...
Mestre Corbin m'annonce alors que ma petite Anaïs est au plus mal, elle est en train de partir et souffre.
Dans ses rares moments de lucidité, elle semble me supplier de l'aider à partir...
Ne supportant pas son état, je pars chercher Père et le Septon Ressel pour assister à ses derniers instants.
Mestre Corbin me tend alors une dose létale de lait de pavot pour l'aider à partir sans douleur.
Je ne peux refuser à ma soeur chérie ce dernier acte de compassion et lui tient la main jusqu'au dernier moment...

Le lendemain, Mestre Corbin se sentant coupable de la mort d'Anaïs m'annonce avoir travaillé toute la nuit et fabriqué une dose efficace de contrepoison.
Malheureusement, il me faut choisir entre mon frère et mon mari.
Ne pouvant supporter de perdre encore un membre de ma famille, je choisis de sacrifier ma réputation au profit de mon sang, Ethan dernier héritier Dunn, vivra.
Dans l'après-midi, la porte du château cède, il me faut de toute urgence me mettre à l'abri, je prends avec moi Sacha, Jules, mon père, Ethan , Justin, Mintal, le Septon Ressel et une servante.
L'attente dans ce sanctuaire aveugle est interminable et angoissante, malheureusement il finit par tomber.
Mintal et père donnent leurs vies pour nous défendre, mais je finis par me retrouver seule face à un ruffian de la pire espèce...
Malgré ma peur, je parviens à lui adresser un regard de mépris, il ne sera pas dit que Lady Janice se rende sans fierté...
Et tandis que je me résous au pire, je suis secourue par Ser Walton bientôt suivis par un groupe de soldats, mon père semble avoir survécu à ses blessures et est bientôt soigné.
Alors que je me réjouis de son retour parmi nous, Ser Edwyd fait irruption dans la grande salle, trainant Duram Chester derrière lui.
Malgré ses supplications, je le condamne à mort immédiatement, Ser Walton se propose d'éxecuter la sentence, mais Ser Edwyd souligne que la coutume Nordienne veut que la personne qui prononce le jugement exécute la sentence.
Ser Walton me tend une épée, et je m'applique à rendre la justice.
La justice pour l'homme que j'aime, pour ma soeur, pour Mintal, pour Jalane... toutes ces morts absurdes et injustes provoquées par la folie d'un homme...
Oh, Lucifer, la vérité a fini par éclater au grand jour, j'espère seulement que là d'où tu me regardes, tu es fier de moi...
avatar
lekidnesta
Admin

Messages : 918
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur http://tronedefer10rois.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum